AEBRN-HN - Association des éleveurs de Bovins de Race Normande de Haute-Normandie

  • Taille du texte :
  • A 
  • A 
  • A
Accueil | La Race Normande | Présentation d'élevages

Présentation d'élevages

Quatres reportages

L'Organisme de Sélection, grâce à Christian Jégo, a publié quatre reportages sur des élevages haut-normands.

Retrouvez-les en cliquant sur les liens ci-dessous:

Reportage 1, GAEC Fouque-Lefebvre: Au coeur de l' AOC Neufchâtel.

Reportage 2, EARL de Gainnemare: La star du salon à Paris.

Reportage 3,Neufchâtel: La formation des producteurs de demain.

Reportage 4, des génisses bien élevées à l'EARL d'Erneville.

 

GAEC LAGUERRE, les nouvelles techniques

 

Vivre sa génétique normande :  le GAEC Laguerre, les nouvelles techniques.


Exploitation du Pays de Caux, région de Doudeville.
Quotas laitier : 470 000 litres. 75 vaches. 7000 kg de moyenne, 44 TB et 35,4 TP.
Surface : 74 hectares.
Main d’œuvre : Christophe, en GAEC avec son neveu ; un salarié à trois-quarts temps.


Christophe Laguerre apportera son témoignage lors de la Journée Normande dans le cadre du thème « vivre sa génétique normande ».
Christophe est un passionné de génétique normande, un éleveur qui connaît parfaitement les vaches de son troupeau, qui sait repérer les meilleurs souches et connaît pertinemment l’intérêt de les démultiplier.
 A plusieurs reprises ces dernières années, il a su utiliser les techniques mises à disposition (transplantation embryonnaire, semence sexée…) pour sauver une lignée femelle, voire démultiplier une bonne vache qui a fait carrière, avant sa réforme  et les résultats sont à la hauteur des espérances.

 

Lire la suite...
 

EARL Lacaille, l'aboutissement

 

Vivre sa génétique normande :   EARL LACAILLE, l’aboutissement.


Exploitation du Pays de Caux, région de Cany-Barville.
Quotas laitier : 325 000 litres. 45-50 vaches. Age au vêlage : 25 mois en moyenne.
Surface : 65 hectares.
Main d’œuvre : François et son épouse.


François Lacaille apportera son témoignage lors de la Journée Normande dans le cadre du thème « vivre sa génétique normande ».
EARL Lacaille est un bel exemple de réussite sur le plan génétique. Leur travail de sélection s’est concrétisé l’an dernier par la remise en service du taureau UCANY (Monkey/Hollydays) qui se place aujourd’hui encore, en troisième position sur le classement de synthèse des taureaux normands disponibles avec 157 points d’ISU.
Lorsque François Lacaille s’installe sur l’exploitation familiale en 1989, rejoint quelques années plus tard par son épouse lors du départ à la retraite de son père, l’objectif d’avoir des mères à taureaux n’est pas forcément parmi les priorités de l’élevage. La sélection du troupeau s’est toujours faite de manière globale, utilisant au mieux les organismes d’élevages afin de faire évoluer son cheptel laitier.

 

Lire la suite...
 

Stéphane Tougard, la génétique en devenir

 

Vivre sa génétique normande :   Stéphane Tougard, la génétique en devenir.


Exploitation du Pays de Caux, région de Bolbec.
Quotas laitier : 310 000 litres, 50 vaches laitières.
Surface : 70 hectares.
Main d’œuvre : Stéphane avec l’aide de son père à la retraite.


Stéphane Tougard apportera son témoignage lors de la Journée Normande dans le cadre du thème « vivre sa génétique normande ».
Stéphane est un éleveur passionné récemment installé qui a fait le choix de la normande et ne le regrette pas.
Stéphane ne s’était pas destiné à reprendre l’installation familiale mais il l’a fait par goût de l’élevage alors qu’un parcours professionnel tout aussi prometteur l’attendait dans un autre domaine.
Ce goût pour l’élevage, se conjugue avec sa passion calculée pour la normande.
« 50 % du troupeau n’est pas issu de l’exploitation, le quota à augmenté de moitié depuis mon installation en 2006, il a donc fallu acheter des animaux ».

Lire la suite...
 

Page 1 sur 2

  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »

Rechercher

Actualités

Partenaires